Suprême de poulet à l’ estragon note fève tonka

IMG_1909
Une petite recette simple et efficace dans laquelle on vient rajouter un peu de fève tonka qui apporte le petit plus. Une expérience culinaire intéressante qui fait de l’ effet.
On se laisse vite capturer par le goût envoûtant de la fève tonka. Ses arômes sont assez compliqués à résumer, ils rappellent la vanille, l’ amande, le caramel et il y a une arrière touche d’ anis. La combinaison avec l’ estragon marche à merveille.
Afin de préserver toute sa saveur il est recommandé de la râper ou la moudre au dernier moment. 
L’ idéal étant de la râper avec une râpe microplane.

Il faut l’ employer avec parcimonie si on ne veut pas que son goût l’ emporte sur le reste de la recette. 

Pour 6 personnes

Ingrédients

  • 6 suprêmes de poulet d’ environs 100 à 150 gr chacun
  • 400 ml de fond de volaille (maison ou tout prêt)
  • 200 ml de vin blanc sec
  • 250 ml de crème fraiche
  • Huile de tournesol
  • 50 gr d’ estragon
  • 1 fève tonka

8557-0w0h0_Terre_Exotique_Feves_Tonka_Entieres 14.22.31

Faire cuire les suprêmes de poulet (entiers ou en lanières selon la présentation envisagée) dans une poêle avec un filet d’ huile de tournesol.

Le poulet doit être juste coloré sur toutes les faces, il finira de cuire tout doucement dans la crème. 

Mettre à chauffer à feu vif le vin blanc dans une grande casserole, le laisser réduire au 2/3 y ajouter l’ estragon (en garder quelques brins pour décorer les assiettes).

Réduire le feu et incorporer le fond de volaille au mélange vin/estragon, laisser réduire à petits bouillons environs 10 minutes, la préparation doit épaissir.

Ajouter la crème, verser le contenu de la casserole sur les suprêmes et laisser mijoter encore 10 minutes, attention le mélange ne doit surtout pas bouillir sous risque de voir la crème tourner.

2 minutes avant de servir râper sur l’ ensemble l’ équivalent de 1 pincée de fève tonka, il vaut mieux y aller doucement, goûter et en rajouter plus tôt que l’ inverse.

Servir avec du riz basmati !

Pour une présentation plus nette il est possible de faire cuire les suprêmes à part, préparer la sauce comme indiqué ci-dessus et dresser à l’ assiette en commençant par mettre la sauce puis le poulet par dessus, dresser l’ accompagnement et décorer avec un brin d’ estragon bien frais sur la volaille. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.